This entry is part 3 of 3 in the series How to stay on top of the literature in 2020

Comment rester au top de la littérature scientifique en 2020 – Partie 2

Thumbnails - Comment rester au top de la littérature en 2020 - Tirez avanatages des revues scientifiques

La semaine dernière, nous avons couvert comment utiliser notre réseau à notre avantage afin d’être tenu au courant des dernières publications scientifiques dans un domaine. Cette semaine, nous verrons comment nous pouvons extraire automatiquement le contenu récemment publié par les revues scientifiques depuis leur site internet. C’est parti !

Tirez avantage des revues scientifiques elles-mêmes

A. Créer des alertes par e-mail ou s’abonner aux bulletins d’information des revues scientifiques

De la même façon que tous les revues scientifiques ne conviennent pas à tous les articles (celles-ci ont des thématiques), où vous avez l’intention de publier vos résultats de recherche est probablement aussi où vous lisez la plupart des avancées scientifiques dans votre domaine. Une fois que vous avez établi la liste des revues que vous devez absolument suivre (dans mon domaine, entre autre, Nature, Ecologie, Ecology Letters, Oikos…) vous pouvez vous abonner à leurs Newsletters (ou en français « Bulletin d’information »). Si vous accédez à une revue publiée chez Wiley, via leur bibliothèque en ligne comme ici, la souscription aux alertes s’apelle « Get Content Alerts » comme indiqué sur la figure 3. Sur ScienceDirect (le site de leurs concurrents, Elsevier), « Connectez-vous pour mettre en place des alertes« , voir Figure 4.
Ocean Fact - Study Hacks - Figure 3 - Comment configurer les alertes de contenu pour une revue publiée chez Wiley

Figure 3 – Comment configurer les alertes de contenu pour une revue publiée chez Wiley

Certaines revues possèdent leur propre site Web d’où vous pouvez vous abonner à leurs newsletters, mais le moyen le plus facile à configurer est probablement la configuration via les sites de leurs éditeurs comme Elsevier et Wiley. Vous recevrez la liste des articles récemment publiés directement dans vos e-mails. C’est génial, n’est-ce pas ?! Bien qu’il s’agisse d’une methode facile pour vous tenir au courant des dernières publications, vous pouvez facilement être submergé par des tonnes d’e-mails. Assurez-vous donc de filtrer vos emails entrant pour s’assurer qu’ils finissent tous dans un dossier spécifique et non pas dans votre boîte aux lettres principale. Si vous ne savez pas comment configurer les filtres sur votre gestionnaire de messagerie, vous pouvez toujours laisser un commentaire et je tâcherai de vous aider. Avec un ensemble de filtres qui collectent ces e-mails dans un seul dossier, vous pouvez décider de les examiner une fois de temps en temps (mais n’attendez pas trop longtemps! Ils peuvent s’empiler très rapidement).

Ocean Fact - Study Hacks - Figure 4 - Comment configurer les alertes de contenu pour une revue publiée chez Elsevier via leur site Science Direct et où trouver leurs flux RSS

Ocean Fact – Study Hacks – Figure 4 – Comment configurer les alertes de contenu pour une revue publiée chez Elsevier via leur site Science Direct et où trouver leurs flux RSS (nous verrons cela dans la section C.)

B. Encore une fois, vous pouvez utiliser les médias sociaux, les pages Facebook des revues ainsi que leurs comptes Twitter

Ocean Fact - Study Hacks - Figure 5 - Les fils d'actualités twitter et facebook sur le blog de Ecography

Figure 5 – Les fils d’actualités twitter et facebook sur le blog de Ecography

Les revues et leur page « recent articles » (en français: « articles récents » comme par exemple, la page des articles récents de la revue Ecography, la revue où j’ai publié ma dernière étude) sont des bons endroits pour retrouver les dernières publications. Ne vous inquiétez pas ! Une fois installé, vous n’aurez pas et plus besoin de visiter chaque site web pour vous tenir au courant de leurs dernières publications. J’ai tout prévu.

Tout d’abord, si vous avez un compte Twitter, la plupart des revues ont aujourd’hui un Twitter où elles publient un tweet à chaque fois qu’un nouvel article est publié (une histoire de marketing) comme vous pouvez le voir sur le fil d’actualités de de la revue Ecography. Parfois, ces revues ont aussi une page facebook (figure 5). Si vous utilisez l’outil « Liste » que j’ai mentionné dans l’article précédent, vous pouvez créer des listes regroupant différentes thématiques et y retrouver les articles récemment publiés dans vos revues préférées (Figure 1 ici). Mais si ces méhodes sont efficaces, le plus efficace pour extraire les derniers articles publiés, dans un seul dossier, reste le flux RSS!

C. Extraction d’information via les flux RSS

Les flux RSS (abréviation de Really Simple Syndication) sont des résumés du fil d’actualité d’un site internet. Par exemple, OceanFact possède ses propres flux RSS qui propagent les derniers articles publiés. Ils viennent dans un format spécifique, le XML, que vous ne serez pas en mesure de lire sans un lecteur RSS. Personnellement, j’utilise et recommande Feedly. Je vous parlerai plus en détails de Feedly dans un prochain article où vous verrez à quel point cet outils et les flux RSS sont pratiques. Heureusement, presque tous les sites Web partagent leurs flux RSS. La plupart des revues les partagent même ouvertement sur leur site Web, quand pour d’autres, il faut chercher un peu. Si vous jettez un œil à la figure 4, vous verrez que Science Direct a un lien vers les flux RSS des revues, et parfois un lien vers des flux RSS dédié aux articles en Open Access. Si vous cliquez sur un tel lien, vous serez le plus souvent redirigé vers une page qui ne ressemble pas à grand chose, plein de lignes de code: un fichier XML. Depuis cette page affreuse, il suffit juste d’en copier l’URL. Nous l’insèrerons dans Feedly. Wiley ne semble pas promouvoir leur RSS mais pas de soucis, ils sont toujours là. Lorsque vous êtes sur la page d’une revue, copiez l’URL associée à cette page. Feedly sera en mesure de récupérer la bonne information.
Ocean Fact - Study Hacks - Figure 6 - Comment configurer Feedly pour collecter les flux RSS des revues scientifiques
Figure 6 – Comment configurer Feedly pour collecter les flux RSS des revues scientifiques
Étape 1 – Ouvrez la page « source » (avec le symbole d’un plus +)
Étape 2 – Ajouter une source d’information
Étape 3 – Abonnez-vous
Vous n’avez pas besoin d’installer Feedly car il est disponible dans une version navigateur, mais il est plus facile à utiliser avec un ordinateur ou leur application smartphone. Feedly synchronise les sources et les flux entre vos appareils et leur cloud.
Pour ajouter une nouvelle source de contenu (c’est-à-dire un flux RSS), cliquez sur le gros symbole plus et insérez l’une des URL que nous avons copiées plus tôt (ou recherchez par mots clés si vous ne recherchez pas le RSS d’un site Web en particulier, idéal pour trouver du contenu annexe). Feedly scannera Internet à la recherche des flux RSS et trouvera à quasi coup sûr les bon flux. Ce qu’il reste à faire, c’est de s’abonner à ces flux et de classer les sources d’informations (donc les différentes revues ou sites internet) avec des étiquettes ou dans des catégories, comme indiqué dans la figure 6. Oui, j’ai beaucoup de catégories. Je classe beaucoup. J’utilise beaucoup Feedly.
C’est tout ! Feedly recherchera régulièrement les articles les plus récents et vous pouvez les consulter dans des revues par revues ou tous ensemble dans l’une des catégories. Vous pouvez attribuer des revues ou des sites Web à plusieurs catégories afin de faire des dossiers pertinents (par exemple : « Few journals to follow / Le minimum de revues à suivre » et la catégorie « Écologie »). Les flux RSS sont un moyen simple, efficace et rapide d’obtenir les derniers articles de n’importe quel site : ils vont récupérer tous les nouveaux articles publiés dans une revue sans distinction. Avec la version gratuite de Feedly, vous ne serez pas en mesure de rechercher vos flux par mots clés et vous devrez faire défiler tous les résumés pour trier ce chantier. Je dois dire que cela vaut la peine de payer 6€ à 12€ par mois pour accéder à leur puissant moteur de recherche. Toutefois, si vous ne voulez pas payer, il y a encore la dernière méthode pour récupérer les articles plus précisément. Rendez-vous la semaine prochaine !

Did you get your Evernote template for taking and keeping notes out of your reading (literature, notebooks…)?! It is still time!

Note Template

Download our Evernote template for taking your notes:
You will be able to:
1. Store your notes safely in Evernote
2. Make beautiful notes
3. Search your notes with their powerful engine
DOWNLOAD YOUR TEMPLATE
We will send you an email with the link to the template in a short while.
The>

Auteur de ce blog.

  • Pierre Olivier

  • Doctorant .

  • Fondateur de Ocean Fact

Lire d’autres articles du même auteur

Series Navigation